Isolation thermique : comparatif des matériaux


La gamme des isolants s’est considérablement élargie. Le choix est donc parfois difficile pour un particulier qui se lance dans la construction ou la rénovation.
Certains ont une idée bien arrêtée sur l’isolant qui les protégera du froid et de la chaleur pendant de nombreuses années. Encore faut-il s’assurer que le matériau convient à l’application choisie.
 

S’il est possible d’utiliser pratiquement n’importe quel isolant en contre-cloison, il n’en est pas de même quand il s’agit d’isolation de façade par l’extérieur, de complexe de doublage ou du système Sarking.
Le choix du matériau isolant se fait alors en fonction de l’ouvrage dans lequel il doit être incorporé.
L’Association pour la certification des matériaux isolants (l’ACERMI) donne des indications sur les caractéristiques minimales des isolants, suivant leur aptitude à être utilisés dans un emploi précis.
Les Avis Techniques ou les DTU (documents techniques unifiés qui décrivent les règles professionnelles d’exécution des ouvrages traditionnels) peuvent exiger des performances supérieures en compressibilité, stabilité dimensionnelle, cohésion…
Le choix de l’isolant est également déterminé par sa présentation :

  • panneau,
  • rouleau,
  • vrac.
Matériaux isolantsUtilisationAvantagesInconvénients
Chanvre– Façades – Contre-cloison – Combles– Facile à manipuler et à découper– Craint les remontées d’humidité – Putrescible
Laine de mouton– Contre-cloison – Combles– Très bon régulateur d’humidité– Susceptible de dégager des odeurs désagréables – Ses qualités hydrophiles peuvent pénaliser la conductivité thermique
Laine de roche– Façade – Insufflation – Complexe de doublage – Soufflage – Système Sarking – Panneau sandwich– Très bonne résistance en compression – Excellente performance en réaction au feu – Améliore l’isolement acoustique 
Laine de verre– Façade – Insufflation – Complexe de doublage – Contre-cloison – Soufflage – Panneau sandwich – Combles– Facilité de mise en œuvre entre solives – Améliore l’isolement acoustique– Tassement possible dans le temps.
Fibre de bois– Façade – Contre-cloison – Combles– Facilité de mise en œuvre – Agréable au toucher 
Mousse polyuréthane– Complexe de doublage – Contre-cloison – Combles – Panneau sandwich – Système Sarking– Meilleure performance thermique actuellement – Excellente résistance à la compression– Posée en complexe de doublage, sa rigidité dégrade l’acoustique entre logements mitoyens
Ouate de cellulose– Insufflation – Contre-cloison – Soufflage (voir : isolation des combles par soufflage) – Combles– Légèreté, – S’insinue dans tous les recoins quand elle est soufflée ou insufflée– Sensible à l’humidité
Plumes de canards– Contre-cloison – Combles– Agréable au toucher – Facilité de mise en œuvre– Susceptible de dégager des odeurs désagréables
Polystyrène expansé– Façade – Complexe de doublage – Contre-cloison – Combles – Panneau sandwich– Très bonne performance thermique – Imputrescible 
Polystyrène extrudé– Complexe de doublage – Contre-cloison – Combles – Panneau sandwich – Système Sarking– Très bonne performance thermique – Excellente résistance à la compression – Imputrescible– Posé en complexe de doublage, sa rigidité dégrade l’acoustique entre logements mitoyens



Demandez vos devis Isolation gratuits en 1 minute !