Besoin d'aide? 01 77 86 80 97 ou Contactez-nous | Vous êtes un pro? 01 77 86 71 91 ou www.quotatispro.fr

Comment s’y retrouver parmi tous les systèmes d’isolation d’une toiture-terrasse ? La première question à se poser est celle de l’accessibilité de la toiture. Peut-on « séjourner » sur la toiture comme on le ferait sur un balcon ? Le second critère de choix est l’aspect esthétique final : étanchéité apparente, gravillons…

 

Comment choisir un isolant pour une toiture-terrasse ?

De nombreux matériaux isolants peuvent être employés pour l’isolation d’une toiture-terrasse, à condition qu’ils justifient de leurs performances thermiques et mécaniques (résistance à la compression).

Une toiture-terrasse est toujours isolée par le dessus, jamais par le dessous au risque d’avoir de gros problèmes de condensation. Dans la plupart des cas, l’isolant est protégé par l’étanchéité. Il existe toutefois une technique d’isolation toiture dite « inversée » qui consiste à placer l’étanchéité sous l’isolant.

La gamme des isolants est très variée :

  • polystyrène expansé
  • polystyrène extrudé
  • fibre minérale
  • mousse de polyuréthane
  • verre cellulaire
  • perlite

A chaque système d’étanchéité correspondent un ou plusieurs isolants. Cependant, tous les isolants n’ont pas la qualité de compressibilité nécessaire pour être employés dans les toitures-terrasses accessibles. En isolation inversée par exemple, seuls les polystyrènes extrudés sont admis.

Mode de pose

Image

Le système d’isolation comporte toujours un pare-vapeur posé en premier sur le support de toiture. Ensuite, on procède à la pose de l’isolant, puis de l’étanchéité et enfin de la couche de protection.

Souvent cette dernière ne fait qu’un avec l’étanchéité. C’est le cas des revêtements d’étanchéité apparents dont l’aspect est sablé.

Le choix de la protection de l’étanchéité est aussi vaste que celui des isolants, mais il est aussi fonction de l’accessibilité à la toiture-terrasse.

Ainsi, pour les toitures inaccessibles, on aura le choix entre :

  • un revêtement apparent auto-protégé
  • des gravillons
  • la végétalisation

Les cellules photovoltaïques sont aussi une solution qui permet, en plus, de bénéficier d’un crédit d’impôt sous certaines conditions. La pose peut même se faire une ancienne isolation.

Les toitures accessibles offrent tout autant de possibilités de finitions :

  • carrelage
  • pavés
  • dalles sur plots
  • enrobé béton bitumineux
  • jardin

A noter
Une toiture végétalisée n’est pas accessible, sauf pour entretien éventuel, au contraire d’une terrasse-jardin. Tandis que 5 cm de substrat léger suffisent pour une toiture végétalisée, comptez au moins 30 cm (et jusqu’à 1 m) de terre pour une terrasse-jardin. Compte tenu du poids que représentent la terre et les végétaux, prévoyez dans ce cas de tenir compte de cette contrainte dès le début du projet.

Pas de place à l’improvisation

L’isolation et l’étanchéité des toitures-terrasses répondent à des règles professionnelles de mise en œuvre très précises dont dépend la pérennité de l’ouvrage. Notamment sur le choix de l’isolant, les liaisons entre l’étanchéité et l’isolant.

La pose de la couche d’étanchéité demande une certaine expérience et un soin tout particulier. Seule l’exécution des travaux par un professionnel peut garantir l’intégrité de l’ouvrage et son efficacité .


Demandez vos devis Isolation gratuits en 1 minute !

Share.